Le site LiDAR est-il compatible avec un temps pluvieux ou brumeux ?

26 janvier 2021

Le saviez-vous ?

Il n'est pas recommandé d'utiliser LiDAR par temps de pluie ou de brouillard.

 

En contact avec l'eau, la lumière dévie, tout comme le laser d'un système LiDAR , ce qui a un impact sur la qualité des données . Le principal processus optique qui se produit avec le brouillard est la diffusion, tandis que pour la pluie, c'est la dispersion.

 

Dans le premier cas, la lumière est diffusée dans toutes les directions par les molécules d'eau. C'est pourquoi il est possible de voir le faisceau laser. Toute cette diffusion augmente le bruit dans les données car elle rend très difficile pour le capteur LiDAR de différencier les signaux de retour qu'il reçoit entre les points au sol et les gouttelettes d'eau. Le nettoyage de l'ensemble des données au stade du post-traitement peut être une tâche fastidieuse.

En cas de pluie, la lumière est juste déviée par les gouttelettes et il n'y a plus de rayon laser droit. La lumière réfléchie ne peut pas être détectée en raison de l'effet de déviation. En outre, des gouttelettes d'eau peuvent s'accumuler sur le scanner pendant le vol, bloquant une partie du champ de vision.

prisme - Saviez-vous que | YellowScan

Et bien sûr, il n'est pas judicieux d'exposer ni votre drone ni votre systèmeLiDAR à la pluie !

 

Mais le YellowScan a un indice IP55 (Ingress Protection Code, relatif à la poussière et à l'étanchéité) sur ses systèmes, anticipant le retour du drone à la base sans dommage s'il commence à pleuvoir pendant un vol.

Léa Moussy

N.B. Le contenu de cet article est protégé par le droit d'auteur.