Comment fonctionne le LiDAR ?

Quelle est cette technologie laser qui rend possible la cartographie à travers la végétation,
dans un environnement à faible contraste ou ombragé

7 août 2018

Détection de la lumière et portée

La détection et télémétrie par la lumière (LiDAR) est une technologie de télédétection basée sur le laser. L'idée derrière le LiDAR est assez simple : pointer un petit laser sur une surface et mesurer le temps que met le laser à revenir à sa source.

Cette technologie est utilisée dans les systèmes d'information géographique (SIG) pour produire un modèle numérique d'élévation (MNA) ou un modèle numérique de terrain (MNT) pour la cartographie en 3D.

Principe de fonctionnement du LiDAR

  • Emission d'une impulsion laser
  • Enregistrement du signal rétrodiffusé
  • Mesure de distance (temps de déplacement x vitesse de la lumière)
  • Récupération de la position et de l'altitude du plan
  • Calcul de la position d'écho précise

Le LiDAR pour drones s'adapte parfaitement à ces critères :

  • Petites zones à survoler (<10 sq. km or 100 km linear) sq.="" km="" or="" 100="" km="">
  • Cartographie sous la végétation
  • Zones difficiles d'accès
  • Données nécessaires de manière fréquente ou en temps quasiment réel
  • Exactitude requise entre 2,5 et 10 cm

Comment fonctionne le LiDAR ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du LiDAR mais n'avez aucune idée du fonctionnement de celui-ci. Vous apprendrez dans ce qui suit les principes de base de cette technologie. Vous découvrirez également plusieurs applications de la cartographie laser 3D avec des véhicules aériens sans pilote (également appelés drones, UAV ou UAS).

Comprendre comment fonctionne le LiDAR

La détection et la télémétrie par la lumière (LiDAR) est une technologie similaire au radar, qui utilise le laser au lieu des ondes radio.
Le principe du LiDAR est assez facile à comprendre :

  1. il émet une impulsion laser sur une surface
  2. capte le laser réfléchi et le renvoie à la source d'impulsion LiDAR à l'aide de capteurs
  3. mesure le temps de parcours du laser
  4. calcule la distance de la source avec la formule "Distance = (Vitesse de la lumière x Temps écoulé) / 2"

Ce processus est répété un million de fois par les instruments LiDAR et finit par produire une carte complexe de la zone étudiée, connue sous le nom de nuage de points 3D.

Comprendre comment un système LiDAR est construit

L'équipement nécessaire pour mesurer un million de distances entre les capteurs et les points de surface est un système LiDAR. Cette technologie avancée fonctionne très rapidement car elle est capable de calculer la distance entre le LiDAR et sa cible (pour rappel, la vitesse de la lumière est de 300 000 kilomètres par seconde). Les systèmes LiDAR intègrent 3 composants principaux, qu'ils soient montés sur des véhicules automobiles, des avions ou des drones :

1. Scanner laser
Les systèmes LiDAR pulsent une lumière laser provenant de divers systèmes mobiles (automobiles, avions, drones...) à travers l'air et la végétation (Laser aérien) et même l'eau (Laser bathymétrique). Un scanner reçoit la lumière en retour (échos), mesurant les distances et les angles. La vitesse de balayage influence le nombre de points et d'échos qui sont mesurés par un système LiDAR. Le choix de l'optique et du scanner influence grandement la résolution et la plage dans laquelle vous pouvez utiliser le système LiDAR.

2. Systèmes de navigation et de positionnement
Qu'un capteur LiDAR soit monté sur un avion, une voiture ou un UAS (système aérien sans pilote), il est crucial de déterminer la position et l'orientation absolues du capteur pour s'assurer que les données saisies sont des données utilisables. Les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) fournissent des informations géographiques précises concernant la position du capteur (latitude, longitude, hauteur) et une unité de mesure inertielle (IMU) définit à cet endroit l'orientation précise du capteur (tangage, roulis, lacet). Les données enregistrées par ces deux appareils sont ensuite utilisées pour générer des données en points statiques : c'est la base du nuage de points de la cartographie 3D.

3. Technologie informatique
Afin de tirer le meilleur parti des données : un calcul est nécessaire pour faire fonctionner le système LiDAR en définissant la position précise de l'écho. Cela est nécessaire pour la visualisation ou le post-traitement des données en vol, ainsi que pour accroître la précision et l'exactitude des données fournies dans le nuage de points de la cartographie 3D.

Définir l'adéquation entre les besoins LiDAR et le cahier des charges de votre projet

Scanner laser : Quel est le niveau d'exactitude, niveau de précision, la densité des points, la portée, la fauchée qui correspondent aux besoins de votre projet ?

GNSS: la station de référence GNSS (terrestre) récepteur GNSS (mobile) sont-ils compatibles avec le GNSS utilisé (GPS, GLONASS, BEiDOU ou Galileo)? Ai-je besoin d'une station au sol ou non?

Piles: les piles sont-elles internes ou externes? Quelle est l'autonomie requise pour couvrir la surface que vous voulez cartographier?

Montage : Le système LiDAR peut-il être facilement monté sur la plate-forme aérienne (avion, drone) ou automobile (voiture) que vous utilisez ?

DataFile: quel est le format du fichier de données généré?

Post-traitement des données : Comment utiliser les données et fournir le meilleur nuage de points de cartographie 3D à votre client final ? Classification, colorisation, génération de MNT, orl ? Que faire des données post-traitées ?

Découvrez les applications LiDAR des drones

Utilitaires d'alimentation: Le système de surveillance des lignes de transport d'énergie électrique : le relevé des lignes de transport d'énergie électrique pour détecter les problèmes d'affaissement des lignes ou pour planifier les activités d'élagage

Mines et Carrières: calcul de surface/volume pour optimiser les opérations minières (stocks, excavation) ou décider de l'extension de la mine

Oil: sondage pipeline pour optimiser les opérations et la maintenance

Génie civil: cartographie pour aider à niveler, planifier et optimiser l'infrastructure (routes, chemins de fer, ponts, pipelines, terrains de golf) ou rénover après des catastrophes naturelles, enquête sur l'érosion de la plage pour construire un plan d'urgence

Archéologie: cartographie à travers le couvert forestier pour accélérer les découvertes

Exploitation forestière: cartographie des forêts pour optimiser les activités ou aider à compter les arbres

Recherche environnementale: mesure de la vitesse de croissance, propagation des maladies

Dernières nouvelles

Quoi de neuf chez YellowScan
Creuser le jour J : comment le balayage laser UAS permet de trouver des structures enterrées datant de la Seconde Guerre mondiale

Creuser le jour J : comment le balayage laser UAS permet de trouver des structures enterrées datant de la Seconde Guerre mondiale

Le jour J, la Normandie a été le théâtre d'un énorme incendie. 75 ans plus tard, nous n'avons toujours pas retrouvé toutes les structures enterrées de cette période. Dans un champ, non loin de la plage d'Omaha, Josh Gates, présentateur de l'émission de télévision américaine "Expédition Inconnue", est à la recherche de nouveaux sites enterrés de la Seconde Guerre mondiale.

WEBINAR : De l'air au sol, obtenez un nuage de points complet

WEBINAR : De l'air au sol, obtenez un nuage de points complet

Découvrez le spectacle en direct de Fly&Drive, notre solution polyvalente qui combine un balayage laser haute résolution et un positionnement précis pour collecter des nuages de points géoréférencés pour un large éventail d'applications.